top of page
Rechercher
  • Maurice Coton

La barricade, la fête, le temps

La barricade, la fête, le temps, ces trois termes ne disent-ils pas les trois âges de la vie ? Ne les distillent-ils pas non plus ? D'abord l'on érige un tas d'objets hétéroclites censés s'opposer aux règles en vigueur et faire obstacle pour tout déboulonner. Alors l'on s'aperçoit qu'on n'est plus seul, mais tous ensemble prêts à jouer, comme l'on en a toujours rêvé. Et après, le temps s'introduit à pas feutrés dans la danse, pour faire la transition, comme dans le passage d'une saison à une autre et d'un genre à un autre, idéalement. Si l'on compare la vie à une chanson, c'est-à-dire à l'expression d'un changement radical de voix, les trois poèmes, La barricade, La fête et Le temps, incarnent modestement cette euphorique et métaphorique ritournelle.


LA BARRICADE


Un drapeau rouge

Trouble trop franc

Rien à la lèvre

Rien de la grève


Pas un éclat

Pas une balle

J’entends pas vous

La barricade


J’en attends tout

Un bond devant

Un tour de piste

C’est dans la poche


Qu’elle se prépare

Qu’on s’en souvient

Pour des pupitres

Et des pantins


La bonne blague

La barricade

Qu’elle joue au temps

Par des enfants


Sur les cheveux

Dressés du non

Du non qui passe

Non aux extases


Vu qu’on relève

Les morts du sang


*


LA FÊTE


La définition de l’or

On la cherche encor

Dedans comme dehors

Pour les vivants et les morts


L’existence des dieux

On l’écarte mieux

En s’y prenant vieux

Et c’est délicieux


La valeur des chefs

Se résume aux griefs

En un temps plutôt bref

Qu’on subit derechef


La quête du bonheur

Partout vit et meurt

Dévie mais demeure

Parole d’honneur


Le sens de la poésie

Dès l’aube ressaisit

Le jour par frénésie

Et les cœurs tout transis


*


LE TEMPS


Sur le chant des sirènes

Dépasse la mesure

Découvre l’accord

Et la plante des pieds


Sur la boule de cristal

Tente la chance

Prends la pâtée

Et le miroir aux alouettes


Sur la carte dépliée

Renverse les trésors

Brise les chaînes

Et les branches du peuplier


Sur la ligne d’horizon

Cours après la lumière

Attrape les couleurs

Et des points de côté





223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tandem

bottom of page