Rechercher
  • Maurice Coton

Belvédère

Mis à jour : août 2

Quel enfant n'a pas rêvé de grimper sur un belvédère ? C'est l'endroit idéal pour contempler le paysage et s'y projeter soi-même dans le temps, où le passé, le présent et le futur se confondent dans une indescriptible harmonie. Le poème "Belvédère" joue sur cette confusion en installant une balançoire en lieu et place de belvédère. Seuls les enfants comprennent la machination et, ce faisant, m'invitent à croire que le belvédère est le point central de ma poésie.


BELVÉDÈRE


Sur la route de la corniche

On a monté une balançoire

Le jour les petits s'amusent

Pendant que les grands contemplent l'océan

La nuit la balançoire grince au vent

Dans les rêves des enfants endormis

Elle raconte l'histoire d'un capitaine

Embarqué sur le plus beau bateau

Avec tout un fier équipage

Pour un périple au long cours

Jusqu'au plus profond des vagues

Puis au matin la balançoire s'arrête

Elle ne sait pas pourquoi parfois

Un homme s'approche du parapet

D'un peu trop près se balance et trébuche

Et quand elle le demande aux enfants

Ils lui disent que c'est la faute au capitaine

Un gosse de riche sur une balançoire en or




94 vues

© 2018  Sandre Wambeke