top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMaurice Coton

Empreintes

Dernière mise à jour : 19 mars

Au bout du petit matin, j'ai marqué le pas devant le collège Aimé Césaire qui accueille des enfants de toutes les couleurs. Une banderole déployée contre un projet de réforme visant à trier - comme du bétail - les élèves par groupes de niveau m'a fait songer que le poète du sublime "Cahier d'un retour au pays natal" aurait approuvé cette protestation. Poursuivant mon chemin, je voyais autour de moi des gens de tous les continents. Le poème "Empreintes" ne relate rien de cette actualité. Il rappelle en images que nos empreintes souvent proviennent de rencontres naturelles en l'absence de hiérarchie.

EMPREINTES

 

La place du gourdin dans les livres pour enfants

Relègue celle des morsures dans les veines des pierres

A des rôles subalternes qui n’empêchent pas  

D’obtenir les bons plans des bois de bouleaux

Où chaque tronc d’arbre dénudé renvoie l’image

Qu’on croyait réservée aux premiers cheveux blancs

Sans oser déjà mettre la clé sous la porte

Pour laisser place vierge à la forme d’un œuf

En attendant le secours d’un fameux agent secret

Reconverti en maître-chanteur des arts primitifs

Glissés entre les fauteuils d’orchestre et les hideux rideaux

Enroulés dans les grands ciels des paysages de ton cœur

Dont tu me faisais croire avec une feinte innocence

Que quelques traits rouges corrigent le courage

Mais rendent à jamais muets les derniers témoins




 

276 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La parade

Ludmilia

Comments


bottom of page