top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMaurice Coton

Fabuleux ricochets

A Brest aujourd'hui, le démantèlement de l'épave du Bugaled Breizh, le chalutier de Loctudy qui fait naufrage le 15 janvier 2004 au large des Cornouailles anglaises, en un rien de temps, par mer calme, sans collision, dont les juges, après d'interminables expertises - et inquiétants silences - décident le 5 novembre 2021 que l'unique cause est l'enfouissement des filets sur des fonds sablonneux et non pas, comme pensent les marins, l'accrochage du câble de pêche par un sous-marin, remonte le poème Fabuleux ricochets à la surface de ma mémoire au lieu d'ancrer en elle l'épilogue d'un récit de nature mythologique. Ce poème, je l'ai écrit au printemps de 2004, comme une composition musicale en si et en cinq strophes qui rappellent les cinq marins morts en mer, dont les deux disparus. Ces deux-là semble-t-il, au début du poème, réapparaissent déguisés en "fantômes d'un autre temps". Est-ce le signe du pressentiment que ce drame allait longtemps défrayer la chronique ? Je ne saurais trop me prononcer là-dessus vu que je n'ai jamais écrit de poème semblable à celui-ci, en relation directe avec un événement du quotidien. Quant à l'atmosphère du poème, elle retrouve le thème immuable de l'espoir dans la renaissance, à l'instar des galets dans les mains des enfants qui font des ricochets.


FABULEUX RICOCHETS


Si vous passez dans le printemps

Sur l’embouchure de l’Odet

Aux jours de brume vous verrez

Le dos tourné vers Loctudy

Deux fantômes d’un autre temps

Sur des galets à l’encre noire

Graver des signes au burin


Si vous voulez en savoir plus

Surtout n’approchez pas ces spectres

Qui semblent porter un scaphandre

Demandez au premier venu

N’importe qui ici connaît

Le récit du Bugaled Breizh

Quand il a chaviré en pêche


Si vous observez cette scène

Ne croyez pas que vous rêvez

Car bientôt vous assisterez

A de fabuleux ricochets

Et compterez sur votre main

Les jets vers l’horizon bouché

Que font les spectres en hurlant


Si vous reprenez vos esprits

Vous suivrez les galets au bout

De leurs cinq rebonds comme ils furent

Cinq à bord du Bugaled Breizh

Enfants du pays Bigouden

Cinq bras des étoiles de mer

Filant au fond de l’océan


Si vous repêchez les galets

Vous découvrirez côte à côte

Deux B noyés dans leur berceau

Avec des cris de nouveau-né

Aux initiales du bateau

Comme des entailles dans l’eau

Qui a emporté ses secrets




249 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page