© 2018  Sandre Wambeke

Rechercher
  • Maurice Coton

Gare du Nord


Pour les gens de ce quartier de Paris qui partagent ma vision d'un monde poétique, la gare du Nord tient lieu de port d'attache et de paquebot de croisière. Selon les heures de la journée, les voyageurs en transit donnent une image sensible du globe terrestre, plus vraie que nature, grouillant de vie, qui fait oublier la fonction de la gare. Tous les continents s'y retrouvent dans une joyeuse et houleuse cacophonie, où tantôt l'on rêve d'un eldorado, tantôt l'on quémande quelques sous. C'est le dernier poème que j'ai écrit, après avoir raccompagné une amie chère jusqu'à sa gare bien nommée de Montsoult.


GARE DU NORD


Devant la gare du Nord

Un énorme monde en or

De gens normaux de tous bords

Qui passent leur vie dehors

Au rendez-vous des temps morts

Attend encore un renfort

Sonore aux jeteurs de sorts

Pour l'autre corps du décor

Dans sa zone de confort

58 vues1 commentaire