Rechercher
  • Maurice Coton

Le rire

L'arme fatale contre larme fatale, le rire joue un rôle d'explorateur joyeux de nos sentiments. Le temps présent lui porte chance, mais il rivalise de tendresse dans le passé et ne renonce jamais à servir l'avenir avec un nez rouge. Mais ne lui en demandons pas trop dans son chemin solitaire et imprévisible. Il ne connaît que trop ses limites dans sa farouche liberté d'esprit. Il ne se laisse donc pas faire. Et s'il advient qu'il cède, sa force devient la pire faiblesse. Je pourrais en dire autant de la poésie, dont il est au bout du compte le garant, capable de tout avec elle. Le poème suivant, en une quarantaine de mots qui se mettent dans sa peau ou sa poche, tente de le définir pour le sortir un instant de sa quarantaine.


LE RIRE


Le rire

Est rare

Erreur


Il rôde

Aride

Et rude


Hérite

Et rate

Les ruts


Il ruse

Et rase

Les roses


Ses ronces

Hérissent

Les races


Et rouge

Il rage

Et ronge


Il râle

Et roule

Les rôles


Et riche

Arrache

Les roches

0 vue

© 2018  Sandre Wambeke